En combien de temps une carie s’aggrave-t-elle ?

combien-de-temps-une-carie-aggrave-t-elle

Vous avez déjà ressenti cette pointe de douleur en buvant une boisson froide, ou cette gêne en mâchant du côté d’une dent particulière ? C’est peut-être le signe d’une carie naissante due à une hygiène bucco-dentaire défaillante. Cette affection courante des dents peut rapidement s’aggraver en 3 semaines ou un mois si elle n’est pas traitée. Quels sont les facteurs qui influencent la progression de la carie ? Comment ralentir sa croissance ?

Qu’est-ce qu’une carie dentaire ?

Une carie dentaire est une dégradation de la dent causée par des bactéries présentes dans la bouche. Ces bactéries pathogènes produisent des acides lorsqu’elles décomposent les sucres et les amidons des aliments. Les acides attaquent l’émail, la couche externe dure de la dent et conduisent à sa déminéralisation.

Au fil du temps, cette érosion peut former une cavité dans la dent qui peut s’agrandir jusqu’à atteindre la dentine.

Comment reconnaître une carie dentaire ?

Les symptômes varient selon le stade de la carie, mais il y a des signes communs à surveiller tels que : 

  • Une tache blanche ou brunâtre sur la dent
  • Une forte sensibilité dentaire
  • Un abcès dentaire
  • Une sensibilité dentaire en réaction à des aliments chauds, froids ou sucrés
  • Une douleur dentaire constante
  • La présence d’une cavité visible ou d’un trou dans la dent

Les différents stades de l’aggravation d’une carie

evolution-carrie-dent

La carie des dents s’aggrave rapidement entre 3 semaines et 1 mois et passe par 4 stades d’évolution.

1ᵉʳ stade : la carie de l’émail

La carie de l’émail est le premier stade de la carie dentaire. À ce stade, l’émail, la couche externe dure de la dent, commence à se déminéraliser sous l’attaque des acides produits par les bactéries de la plaque dentaire.

La carie se reconnaît facilement grâce à la tache qui se forme sur la surface de la dent. Les symptômes sont souvent mineurs ou inexistants, mais sans traitement, la carie peut progresser vers des couches plus profondes de la dent.

2ᵉ stade : carie de la dentine

À ce deuxième stade, la carie atteint la dentine et les symptômes deviennent plus évidents. La carie peut être visible sous forme de taches brunes ou d’un trou dans la dent. La dentine est moins résistante que l’émail et se décompose plus rapidement. Les symptômes typiques comprennent une sensibilité accrue et une douleur plus fréquente, notamment lors de la consommation d’aliments sucrés, chauds ou froids. Le problème empire si la carie s’étend sur la face occlusale et sur les 2 faces proximales.

3ᵉ stade : la rage de la dent

La rage de dent se réfère à une douleur intense et persistante. Cette douleur indique que la carie a atteint la pulpe dentaire, riche en nerfs et en vaisseaux sanguins. Ce stade est souvent caractérisé par une douleur pulsatile, qui peut s’aggraver la nuit et lors de la mastication. La douleur peut se propager à la mâchoire, à l’oreille ou au cou du côté affecté. Si elle n’est pas traitée, l’infection peut s’étendre au-delà de la dent.

4ᵉ stade : abcès dentaire

L’abcès dentaire est le stade avancé et grave d’une carie non traitée. Il se produit lorsque l’infection atteint la racine de la dent et se propage au tissu entourant la dent, formant un sac de pus. Les symptômes comprennent une douleur intense et battante, un gonflement du visage ou de la gencive, une sensibilité accrue à la pression sur la dent, et parfois de la fièvre. Un abcès dentaire nécessite une intervention d’urgence pour éviter des complications graves comme la propagation de l’infection à d’autres parties du corps.

Quels sont les facteurs qui influencent la vitesse d’aggravation d’une carie dentaire ?

L’alimentation et les habitudes alimentaires

L’alimentation joue un rôle essentiel dans la progression d’une carie dentaire. Certains aliments et boissons peuvent favoriser la formation de plaque dentaire, qui est un facteur clé dans le développement des caries. Les aliments riches en sucres et en amidons, tels que les bonbons, les sodas et les aliments transformés, sont particulièrement nocifs pour les dents. Ils fournissent une source de nourriture aux bactéries présentes dans la bouche, qui produisent des acides qui attaquent l’émail dentaire.

L’hygiène bucco-dentaire

Une hygiène dentaire médiocre, comme le fait de ne pas se brosser les dents régulièrement ou de ne pas utiliser de fil dentaire, contribue à l’accumulation de plaque. Plus il y a de bactéries présentes dans la bouche, plus la production d’acides est importante et plus la carie peut s’aggraver rapidement.

En plus, ne pas renouveler sa brosse à dents tous les trois mois favorise la croissance d’une potentielle carie dentaire.

Les complications liées à une carie dentaire non traitée

La carie d’une dent peut occasionner d’énormes complications. Certaines sont faciles à traiter, mais d’autres nécessitent plus de moyens.

Risques d’infection et d’abcès dentaire

Une carie non traitée peut créer une infection et un abcès dentaire. En fait, la carie infecte la pulpe lorsqu’elle pénètre les couches profondes de la dent. Cela entraîne une inflammation et une infection appelée pulpite.

Si cette infection n’est pas traitée, elle peut se propager à la racine de la dent et au tissu environnant pour former un abcès dentaire. 

Destruction des tissus dentaires et de la structure de la dent

Au fur et à mesure que la carie progresse, elle détruit l’émail, la dentine, et peut finalement atteindre la pulpe dentaire. Cette destruction peut entraîner la perte de la structure de la dent, et la rend fragile et susceptible de se briser. Dans des cas avancés, la dent peut être tellement endommagée qu’elle devient irrécupérable. La seule solution possible reste son extraction.

Risque de propagation de l’infection à d’autres dents

La carie dentaire non traitée peut également entraîner la propagation de l’infection à d’autres dents ou même à d’autres parties du corps. L’infection peut se propager aux dents adjacentes et aggraver les problèmes dentaires. Aussi, il existe un risque que les bactéries de l’infection dentaire entrent dans la circulation sanguine et se propagent à d’autres organes. Dans ce cas, le cœur et les poumons peuvent être touchés et engendrer des conditions médicales sérieuses comme une endocardite bactérienne.

Les traitements disponibles pour stopper l’aggravation d’une carie

L’obturation

L’obturation, communément appelée « plombage », est le traitement standard pour une carie peu avancée. Cette procédure consiste à enlever la partie de la dent affectée par la carie, puis à combler la cavité avec un matériau, comme l’amalgame, la résine composite ou la céramique. 

Le plombage dentaire est efficace pour restaurer la fonction et l’esthétique de la dent et stopper la progression de la carie. Toutefois, les obturations peuvent s’user avec le temps et peuvent nécessiter des remplacements. De plus, si la carie n’est pas entièrement éliminée, elle peut continuer à se développer sous le plombage.

La dévitalisation

La dévitalisation ou traitement endodontique, est utilisée lorsque la carie a atteint la pulpe dentaire. Cette intervention consiste d’abord à retirer la pulpe infectée, à nettoyer et à désinfecter le canal radiculaire, puis à le remplir et à sceller avec un matériau inerte. 

Ce traitement permet de sauver la dent naturelle et de soulager la douleur. Le seul inconvénient est que la dent dévitalisée peut devenir plus fragile et nécessiter une couronne pour la renforcer. En plus, ce traitement est également plus complexe et peut-être plus coûteux que l’obturation.

L’extraction

L’extraction est l’option de dernier recours. Elle est généralement employée lorsque la dent semble beaucoup endommagée pour être sauvée. Une chirurgie s’avère nécessaire pour retirer la dent de son alvéole. L’extraction permet d’éliminer la source de l’infection et de la douleur.

Elle entraîne la perte d’une dent naturelle et peut nécessiter des traitements supplémentaires, tels que des implants ou des prothèses, pour restaurer la fonction masticatoire et l’esthétique.

Comment soulager la douleur causée par une carie dentaire ? 

La douleur causée par une carie dentaire est souvent la préoccupation la plus urgente pour ceux qui en souffrent. Pour soulager cette douleur, plusieurs méthodes peuvent être utilisées en attendant un rendez-vous chez le dentiste. 

  • Achetez des antalgiques en vente libre tels que l’ibuprofène ou le paracétamol pour réduire l’inflammation et apaiser la douleur
  • Appliquez directement des gels ou des pâtes dentaires anesthésiantes sur la zone douloureuse pour profiter d’un soulagement temporaire
  • Rincez-vous la bouche avec de l’eau tiède salée en utilisant un jet dentaire pour nettoyer la zone affectée et réduire l’enflure
  • Évitez les aliments et boissons très chauds, froids ou sucrés pour diminuer la sensibilité et la douleur
  • Imbibez la cavité dentaire avec de l’huile essentielle de clou de girofle
  • Surélevez le haut de votre corps et votre tête avec des coussins

Comment prévenir une carie des dents ? 

Pour prévenir l’apparition et l’aggravation des caries dentaires, il est essentiel d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire et de surveiller son alimentation. Voici quelques conseils clés :

  1. Brossage régulier : Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour, de préférence après chaque repas, pendant au moins deux minutes. Utilisez une brosse à dents à poils souples et un dentifrice au fluor pour renforcer l’émail et aider à prévenir la déminéralisation.
  2. Utilisation de fil dentaire : utilisez du fil dentaire au moins une fois par jour pour éliminer les particules alimentaires et la plaque dentaire entre les dents, où la brosse ne peut pas atteindre.
  3. Rinçage de la bouche : les bains de bouche antiseptiques peuvent aider à réduire la plaque dentaire et à éliminer les bactéries qui causent les caries.
  4. Mâcher des chewing-gums sans sucre : mâcher des chewing-gums sans sucre après les repas peut aider à augmenter le flux salivaire et neutraliser les acides de la bouche et aider à nettoyer les dents.
  5. Alimentation équilibrée : limitez les aliments et boissons sucrés qui favorisent la croissance des bactéries cariogènes. Privilégiez une alimentation riche en fruits, légumes et des aliments riches en calcium, qui peuvent renforcer les dents.
  6. Consultation régulière chez le dentiste : des visites régulières chez le chirurgien-dentiste pour des nettoyages professionnels et des examens peuvent aider à détecter et à traiter les caries avant qu’elles ne s’aggravent.

Prix pour traiter une dent cariée

Le coût du traitement d’une dent cariée varie considérablement en fonction du stade de la carie. Le type de traitement nécessaire, la localisation géographique et les tarifs pratiqués par le chirurgien-dentiste influencent également le prix. Voici dans ces tableaux le coût des différents traitements pour les adultes et pour les enfants de moins de 13 ans 

Pour les adultes

Soins dentairesPrix conventionnel
Traitement d’une carie une face16,87 €
Traitement d’une carie deux faces28,92 €
Traitement d’une carie trois faces et plus40,97 €

Pour les enfants de moins de 13 ans

Soins dentairesPrix conventionnel
Traitement d’une carie une face19,28 €
Traitement d’une carie deux faces33,74 €
Traitement d’une carie trois faces et plus48,20 €

Par ailleurs, de nombreux régimes d’assurance santé proposent une couverture ou un remboursement d’une partie des frais engagés. Consultez votre dentiste et votre assurance pour obtenir une estimation précise en fonction de votre situation spécifique. Vous pouvez simuler la meilleure mutuelle qui vous correspond à l’aide de notre comparateur :

Vos questions, nos réponses sur la carie des dents 

C’est quoi le programme d’assurance maladie pour les enfants et les femmes enceintes M’T dents ? 

Le programme M’T dents de l’Assurance Maladie est un programme qui offre des consultations de prévention gratuites, tous les 3 ans, chez un dentiste pour les enfants entre 3 et 12 ans, et entre 15 et 24 ans.

Combien coûte un plombage des dents ? 

Le plombage dentaire coûte entre 16, 87 et 401,97 euros et est remboursé à 70 % par l’assurance maladie.

Les dents de lait peuvent-elles être cariées ?

Oui absolument. Les dents de lait sont comme toutes les autres dents et peuvent être attaquées par une carie.

Est-ce vrai que la carie attaque beaucoup plus les enfants que les adultes ?

Les enfants mangent beaucoup d’aliments sucrés et négligent généralement le brossage des dents. Par conséquent, ils sont plus exposés à une carie. Néanmoins, les adultes n’échappent pas aussi aux caries en cas de mauvaise hygiène dentaire.