Palais gonflé derrière les dents du haut : causes, symptômes et traitements

Le gonflement du palais derrière les dents du haut est déconcertant, douloureux et inconfortable. Ce mal provient peut provenir d’une simple allergie ou des infections plus complexes. Heureusement, il existe des remèdes adéquats pour le traiter afin de vous libérer de cette gêne insupportable.

Notre article vous offre une compréhension approfondie des causes de l’inflammation palatine et des stratégies de traitement efficaces. Continuez à lire cet article pour découvrir comment protéger et améliorer la santé de vos dents.

📝 Souffrez-vous de problèmes dentaires ? Comparez ici les meilleures mutuelles dentaires pour des soins adaptés et économiques. Trouvez votre couverture idéale maintenant !

Le palais gonflé derrière les dents du haut : une inflammation du palais mou

Le palais est constitué de deux grandes parties : le palais dur (voûte palatine) et le palais mou situé juste après la partie dure. Médicalement connu sous le nom de “palatite”, le gonflement du palais derrière les dents du haut est le fruit du gonflement notable de la zone spongieuse du palais. Cette zone, composée de fibres musculaires, est plus exposée aux infections.

inflammation-buccale-gorge
Une inflammation buccale est peut être la cause du gonflement sur un palais mou.

Symptômes d’un Palais Gonflé

Le gonflement du palais derrière les dents du haut présente quelques symptômes. 

  • Une augmentation visible du volume du palais mou derrière les dents supérieures.
  • Sensation douloureuse, particulièrement lors de la mastication, de la déglutition ou de la parole.
  • Sensation irritante ou de brûlure dans la zone affectée
  • Coloration rouge ou inflammation du palais mou
  • Apparition de petites plaies ou ulcérations sur le palais mou
  • Gêne ou douleur lors de la déglutition, due au gonflement
  • Changements dans le timbre de la voix, souvent à cause de l’enflure affectant la résonance
  • La mauvaise haleine 
  • La fièvre 

Vous devez surveiller ces symptômes, car sans traitement approprié, ils peuvent s’aggraver ou signaler des conditions médicales plus graves.

Causes du palais gonflé derrière les dents du haut

Le palais gonflé derrière les dents du haut peut être causé par des infections, des réactions allergiques, des blessures, ou même des conditions plus graves comme des tumeurs. 

Une mauvaise hygiène dentaire

Une mauvaise hygiène dentaire est également un facteur clé dans le gonflement du palais derrière les dents du haut.

Gingivite
Une gingivite

Sans une routine dentaire solide, l’accumulation des déchets sous forme de plaque dentaire mène à des problèmes tels que la carie dentaire et la gingivite. Ces conditions créent un terrain propice à l’inflammation du palais et provoquent gonflement et douleur.

Brûlures et traumatismes buccaux

La sensation de brûlure dans la bouche, souvent due à la consommation d’aliments excessivement chauds, ou à des mets croquants et acérés comme les chips ou les arêtes de poisson, peut entraîner un gonflement temporaire et inconfortable du palais.

Cette réaction inflammatoire dure habituellement entre trois à sept jours. Cependant, elle peut perturber l’équilibre délicat de la santé bucco-dentaire et, dans certains cas, mener à des infections.

📝 Souffrez-vous de problèmes dentaires ? Comparez ici les meilleures mutuelles dentaires pour des soins adaptés et économiques. Trouvez votre couverture idéale maintenant !

Infections et maladies buccales

Le gonflement du palais, notamment derrière les dents du haut, est aussi causé par des bactéries ou des virus.

aphte-palais-mou
Apthe sur lèvre du bas

Ces infections bactériennes peuvent provenir d’une simple gingivite, des aphtes, une inflammation des gencives, ou de maladies plus complexes comme la candidose, une infection fongique.

Elles peuvent non seulement causer une gêne, mais aussi affecter votre capacité à savourer vos plats favoris.

Présence de maladies plus graves

Parfois, le gonflement du palais derrière les dents du haut est un signe avant-coureur des pathologies plus graves. Il peut être provoqué par un cancer de la bouche en développement, une inflammation de la luette ou une stomatite. L’idéal est de consulter un professionnel de santé bucco-dentaire pour obtenir un diagnostic précis afin de commencer les traitements.

Traitements et remèdes pour un palais gonflé

Pour traiter un palais gonflé, vous pouvez opter pour des remèdes maison pour les cas légers, des médicaments ou des interventions médicales pour les conditions plus graves.

Soins à domicile et remèdes naturels

Pour les moins sévères, vous pouvez traiter le palais gonflé à domicile. Prenez des bains de bouche tièdes avec de l’eau salée pour réduire l’inflammation et nettoyer la zone affectée. Vous pouvez également appliquer des compresses froides pour apaiser la douleur et le gonflement. Pour les irritations légères, des infusions de camomille ou de calendula, connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires, peuvent être utiles.

Traitements médicaux et professionnels

Les traitements médicaux et professionnels deviennent essentiels lorsque le cancer de la bouche, la stomatite et l’uvilite ( inflammation de la luette) sont suspectés. Le médecin traitant doit prescrire des antibiotiques ou des antifongiques pour combattre les infections. Des thérapies plus spécialisées comme la radiothérapie ou la chirurgie sont nécessaires en cas de cancer. En outre, le recours à un dentiste ou un médecin est crucial pour un diagnostic précis et un plan de traitement adapté. Ces professionnels peuvent de plus fournir des conseils sur la gestion des symptômes et la prévention des récidives. Et si vous avez besoin d’une mutuelle dentaire, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur ci-dessous :

Comment prévenir le gonflement du palais ? 

Pour prévenir le gonflement du palais et maintenir une bonne santé bucco-dentaire, des pratiques de soins quotidiennes sont essentielles. Vous devez vous brosser au moins deux fois par jour à l’aide d’une brosse à dents à poils et un dentifrice fluoré. Cela permettra d’éliminer la plaque et les bactéries.

L’usage quotidien de fil dentaire et d’un hydropulseur dentaire pour nettoyer les espaces interdentaires peut permettre d’améliorer votre hygiène bucco-dentaire. Optez pour une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes, et faibles en sucres, afin de prévenir les caries et les maladies des gencives. Évitez les aliments trop chauds ou durs pour prévenir les blessures buccales.

Par ailleurs, des visites régulières chez le dentiste, au moins deux fois par an, sont indispensables pour des contrôles et des nettoyages professionnels. Cela permet de détecter et de traiter les problèmes avant qu’ils ne s’aggravent. 

Notre conclusion

Un palais gonflé peut être douloureux et est généralement indicatif de divers problèmes de santé, allant de simples allergies à des infections plus sérieuses. Réagir promptement à ce symptôme aide non seulement à soulager la douleur, mais aide aussi à prévenir de complications potentielles afin de préserver une bonne santé bucco-dentaire

Vos questions, nos réponses sur le gonflement du palais derrière les dents du haut

Comment soulager naturellement la douleur de l’inflammation de la bouche  ?

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle d’arbre à thé, l’aloe vera, l’extrait de camomille et le bicarbonate de soude pour soulager la douleur liée à l’inflammation buccale.

Quelles sont les causes d’une stomatite ?

Les aliments acides, les lésions buccales, le stress émotionnel et les changements hormonaux liés aux menstruations sont les principaux responsables de leur apparition. Les aphtes se manifestent par une sensation de picotement ou de brûlure sur la langue, à l’intérieur de la lèvre ou de la joue.

Quels antibiotiques utilisés pour traiter le gonflement du palais ?

Généralement, l’amoxicilline ou la pénicilline sont utilisées pour traiter les infections bactériennes responsables du gonflement.

Comment savoir si le gonflement de mon palais n’est pas le début d’un cancer de bouche ? 

Pour distinguer le gonflement du palais d’un début de cancer de la bouche, surveillez la persistance de la douleur, des lésions, et consultez un professionnel pour un diagnostic précis.