Surfaçage radiculaire : tout ce que vous devez savoir

surfacage-radiculaire

Souvent craint par de nombreux patients, le surfaçage dentaire, est pourtant une essentielle pour entretenir sa santé bucco-dentaire. Vous pensez peut-être aussi qu’il s’agit d’une procédure dentaire compliquée et horrible ? Poursuivez la lecture de cet article pour découvrir comment le surfaçage dentaire peut transformer votre sourire et booster votre confiance en vous.

Obtenir une mutuelle dentaire pour avoir une bonne couverture et des remboursements conséquents, n’héhistez pas à obtenir des devis pour des mutuelles dentaires avec notre comparateur.

Qu’est-ce que le surfaçage radiculaire ?

Le surfaçage radiculaire, ou surfaçage dentaire, est un soin non chirurgical effectué par un dentiste ou un parodontologue en cabinet. Ce traitement consiste à nettoyer en profondeur les racines dentaires pour enlever tartre et plaque bactérienne sous la ligne gingivale.

Le surfaçage dentaire ne se limite pas simplement à un nettoyage en profondeur. Il permet également de lisser les racines de la dent pour empêcher la plaque de s’accumuler à nouveau. 

Surfaçage radiculaire vs curetage dentaire : les différences

Ces deux termes sont fréquemment utilisés comme synonymes, mais il existe une différence technique entre eux. En effet, le surfaçage radiculaire lisse les racines des dents pour assainir les tissus de soutien de la dent. Par contre, le curetage dentaire nettoie en profondeur les poches parodontales pour éliminer les tissus infectés.

Le surfaçage est plus ciblé, axé sur les racines, tandis que le curetage traite les tissus environnants. Le surfaçage est aussi moins invasif que le curetage et offre une récupération plus rapide. De plus, il s’avère idéal pour les stades précoces de maladie des gencives, alors que le curetage s’adresse aux cas plus avancés.

Détartrage dentaire vs surfaçage radiculaire : les différences

Le détartrage se concentre sur la surface visible des dents, tandis que le surfaçage radiculaire cible sous la gencive. Il vise à éliminer le tartre et la plaque, mais le surfaçage radiculaire traite la maladie parodontale. Le surfaçage radiculaire nettoie en profondeur les racines dentaires, alors que le détartrage est superficiel et employé à titre préventif.

Le surfaçage radiculaire est un traitement ponctuel, mais le détartrage est un soin beaucoup plus régulier. Le temps de récupération après un détartrage est plus rapide, mais le surfaçage radiculaire peut nécessiter un temps de guérison plus long.

Quand faire un surfaçage radiculaire ?

Le surfaçage dentaire est conseillé en présence de maladies parodontales, notamment la gingivite et la parodontite. Il est recommandé aux patients ayant des poches parodontales profondes et une accumulation de tartre sous-gingival. Vous pouvez également opter pour un surfaçage dentaire pour compléter votre brossage et le détartrage classique.

Le surfaçage est aussi recommandé pour prévenir l’aggravation des problèmes de gencives et de soutien dentaire. Par ailleurs, vous pouvez opter pour cette opération pour améliorer l’adhérence des gencives aux dents et réduire les risques d’infection.

Comment se déroule l’opération de surfaçage dentaire ?

Une séance de surfaçage dentaire se déroule en deux grandes étapes qui peuvent prendre 4 à 6 séances. Et chaque opération dure entre 1 h et 2 h 30 sous anesthésie locale. 

1ʳᵉ étape : le grattage

Une séance de surfaçage dentaire commence par un examen approfondi des gencives et des dents par le dentiste. Une anesthésie locale est ensuite appliquée par ce dernier pour minimiser l’inconfort pendant le traitement. Le dentiste utilise des ultrasons et des inserts spéciaux pour enlever délicatement le tartre et la plaque sous la gencive.

La racine de la dent est lissée pour prévenir l’accumulation de la plaque. Le grattage sert à réduire l’inflammation et à favoriser la guérison des gencives.

2ᵉ étape : le polissage

La deuxième partie de l’opération consiste à polir les dents pour les rendre plus lisses et brillantes. À ce stade, une désinfection de la gencive et un traitement au laser sont nécessaires pour retirer les taches et les dépôts rugueux. Pour garantir l’efficacité du traitement, un suivi régulier de l’état du patient est essentiel pour prévenir l’accumulation future de bactéries.

surfacage-radiculaire-avant-apres
Surfaçage dentaire : Avant/Après

Où faire un surfaçage dentaire ?

Le surfaçage dentaire peut être effectué dans une clinique dentaire en Turquie  spécialisée ou auprès d’un dentiste expérimenté en parodontie. Ces professionnels disposent de l’équipement et de l’expertise nécessaires pour réaliser cette procédure en toute sécurité. Pour assurer la réussite de l’opération, choisissez un praticien qui possède une grande expérience dans le traitement des maladies parodontales.

Quels sont les soins attitudes à observer après l’opération ?

Après un surfaçage dentaire, vous pouvez ressentir une gêne ou une douleur accompagnée de saignement. Voici les soins à effectuer pour assurer une guérison optimale et prévenir les complications. 

  • Utilisez un anti-inflammatoire (ibuprofène) pour soulager la douleur
  • Privilégiez des aliments mous et évitez les aliments durs ou collants qui pourraient irriter vos gencives.
  • Brossez doucement, mais efficacement vos dents deux fois par jour et utilisez du fil dentaire.
  • Utilisez un bain de bouche antiseptique prescrit par votre dentiste pour réduire l’inflammation et prévenir l’infection.
  • Assistez à des rendez-vous de suivi réguliers pour surveiller la guérison et l’état de vos gencives
  • Évitez le tabagisme, car il peut entraver le processus de guérison

Surfaçage radiculaire : efficacité et résultats attendus

Le surfaçage radiculaire est reconnu pour son efficacité dans le traitement des maladies parodontales à un stade précoce. Les patients peuvent s’attendre à une amélioration notable de la santé des gencives, avec une réduction de la sensibilité et du saignement.  Les résultats peuvent varier selon l’état initial de la maladie parodontale et le respect des soins post-traitement par le patient. 

Toutefois, dans le cas d’une parodontite sévère avec altération des tissus en profondeur, le surfaçage peut ne pas être suffisant. Seule une opération chirurgicale pourra alors permettre de traiter la maladie.

Avantages, inconvénients du surfaçage radiculaire

Avantages
  • Améliore la santé des gencives rapidement
  • Réduit efficacement la sensibilité dentaire
  • Prévient la progression des maladies parodontales
  • Favorise l'adhésion gencive-dent pour une meilleure hygiène
  • Diminue le risque d'infections buccales futures
Inconvénients
  • Nécessite plusieurs séances pour un traitement complet
  • Provoque une sensibilité temporaire après la procédure
  • Inadapté pour les cas avancés de maladies parodontales
  • La période de récupération inclut des restrictions alimentaires temporaires
  • Coûts potentiellement élevés sans assurance dentaire

Surfaçage radiculaire : est-ce vraiment une horreur ?

La perception du surfaçage radiculaire en tant qu’expérience horrifique est souvent exagérée. Elle est surtout enracinée dans la crainte des procédures dentaires. Cette angoisse est également alimentée par des témoignages d’inconfort ou de douleur post-traitement. En réalité, le surfaçage radiculaire, bien qu’invasif, est largement tolérable grâce à l’anesthésie locale et aux techniques modernes.

 Des expériences négatives peuvent survenir, mais elles ne sont généralement pas représentatives de la norme. L’inconfort temporaire, la sensibilité des dents ou les saignements mineurs sont des effets secondaires courants, mais gérables.

Prix du surfaçage radiculaire

Le prix est souvent calculé par quadrant (section de la bouche). Vous devez compter entre 150 et 250 euros par quadrant . Pour un surfaçage de toute la bouche, vous devez débourser entre 600 et 1 000 euros.

Le surfaçage dentaire est-il remboursable ?

La sécurité sociale ne couvre pas le surfaçage radiculaire. En revanche, elle rembourse 70 % du coût d’un détartrage complet, sus et sous-gingival, limité à deux séances par an, selon le tarif conventionné. De plus, seuls les patients diabétiques reconnus en affection de longue durée (ALD) ont droit à une prise en charge spéciale de la Sécurité sociale avec application d’un tiers payant.

Cependant, dans certains cas, les assurances dentaires ou les plans de santé peuvent couvrir une partie ou la totalité du coût. 

Le remboursement s’effectue surtout lorsque le traitement est considéré comme médicalement nécessaire. Pour profiter d’un remboursement, pensez à vérifier les détails de votre couverture d’assurance et discutez des options de paiement avec votre dentiste.

Comparer les mutuelles dentaires

Vos questions, nos réponses sur le surfaçage radiculaire

Le surfaçage dentaire est-il douloureux ?

Non. Le surfaçage dentaire s’effectue sous anesthésie locale et n’est pas douloureux.

Quels sont les risques et effets secondaires d’un surfaçage dentaire ?

Le surfaçage dentaire ne comporte pas de risques ni d’effets secondaires pour un patient en bonne santé. Toutefois, une sensibilité dentaire, des récessions, des saignements ou une inflammation peuvent apparaître. Ces effets disparaissent au bout de quelques jours.

Puis-je fumer après un surfaçage radiculaire ?

Suite à un curetage dentaire, les zones soignées peuvent être temporairement sensibles aux variations thermiques. Il est fortement recommandé d’éviter de fumer pendant les 48 heures qui suivent le traitement.